top of page

Raccoon Opera

Rebecca GRAY et Rachel GRAY

Raccoon Opera

Christopher Gaudreault - chef d’orchestre

Rebecca Gray, soprano - Raccoon

Ellen Wieser, soprano - Raccoon

Louis-Benoît-Caron - clarinette

Émilie Fortin - trompette

Yubin Kim - violon

Jean-Christophe Lizotte - violoncelle

Kristin Hoff - piano & voix

Catherine Cherrier - percussions

Program Notes

En tant que sœurs, notre travail sur "Raccoon Opera" est un véritable effort collaboratif. Dans cette pièce visuellement frappante, nous nous efforçons de mêler la comédie noire à une critique de la crise du logement canadien et de l'aliénation urbaine, en utilisant la figure d'un raton laveur urbain - emblématique de la ruse et de la cruauté - pour refléter les relations d'exploitation qui sont encouragées par une société capitaliste qui valorise la domination. Le récit, inspiré par des défis de la vie réelle tels que l'insécurité du logement et les relations opprimantes entre propriétaires et locataires, utilise l'absurdité et l'humour pour susciter la réflexion.

Notre processus créatif pour "Raccoon Opera" est profondément collaboratif, fusionnant les éléments sonores et visuels pour créer un monde immersif qui cherche à briser les hiérarchies traditionnelles au sein des disciplines et à intégrer les contributions de tous les artistes impliqués. "Raccoon Opera" exige une contribution dramaturgique et des compétences multifacettes de chacun : alors que le chef d'orchestre crie, les chanteurs grognent et sifflent, et les instrumentistes chantent, parlent et font de la percussion.

Dans "Raccoon Opera", le monde banal et biscornu des égouts de la ville, des dîners au micro-ondes et des appartements sales est associé à la grandeur pleine de l'opéra, à travers laquelle nous pouvons reconnaître l'immense résonance des événements se déroulant dans les appartements quotidiens.

Rebecca Gray & Rachel Gray

Synopsis

Au début de l'opéra, Erin est une locataire déprimée qui dépense 70 % de ses revenus en loyer. Elle essaie d'étouffer ses sentiments d'échec et de destin funeste en écoutant des podcasts d'auto-assistance et des émissions de true crime. Erin vit dans la peur du propriétaire qui vient à sa porte avec un approvisionnement sans fin de plaintes sur son hygiène et son existence. Une nuit, un raton laveur charismatique apparaît à la fenêtre, prêtant une oreille compatissante et dénonçant les systèmes et les personnes qui l'ont déçue. Le raton laveur encourage Erin à prendre sa vie en main, mais, dans un retournement faustien, c'est finalement le raton laveur qui prend le contrôle d'Erin et de son appartement. 

Rebecca Gray & Rachel Gray

bottom of page